Assassin's Creed 3: Liberation

ASSASSIN'S CREED 3: Liberation


Plateforme: PSVita
Sortie: 31 octobre 2012 
Développeur: Ubisoft Sofia 
Type: action/aventure/infiltration 


          Assassin's Creeds 3: Liberation ce passe a partir de 1765 jusqu’à une dizaine d'année plus tard. Le jeu se passe à la nouvelle Orléans, dans le Bayou, au Mexique et prés de New York. On incarne Aveline DeGrandprés, une femme assassin fille d'un riche commerçant et d'une esclave. Tout au long du jeu elle va enchainer des missions pour sauver des esclaves et les intérêts de la Louisiane. 





          Le jeu est très intéressant car il y a eu certaine innovation par rapport aux autre Assassin´s  Creeds (perso c'est mon premier AC donc je connais pas trop ) comme le fait qu'Aveline puisse changer de tenue. En assassin elle grimpe et se bat normalement, en esclave elle peut créer des émeutes et en dame  elle peut séduire des hommes pour les tué discrètement. Je ne sais pas si sa existait déjà avant mais l'Animus ayant été piraté, en trouvant et en tuant le citoyen "E" on peut voir certaine chose qui nous ont été caché donc découvrir la vrai vérité. Certain objectif sont parfois long et répétitif à accomplir comme le fait de rechercher tout les œufs de crocodiles dans le Bayou (qui est un marécage ) sans aucun indice. A un moment on rencontre Connor et on avance avec lui ce qui rapporte à Assassin's Creed 3: Rise qui se passe en même temps. 



Note: 

Le jeu est plutôt beau même si parfois un peu ternes. 
Les bruitages sont bien fait ainsi que les doublures. 
Un scénario assez intéressant même très rapidement répétitif. Le clin d'oeil à Connor de Assassin's Creed 3 est assez amusant.
Le temps de jeu est correcte. 
Le jeu n'est ni trop dur ni trop facile. 
En conclusion le jeu est assez bon même si parfois un peu lourd. Il mérite 14/20. 


 #Over42







0 commentaires :